Tous les articles par Bertrand MARTIN

Jean Lafaurie : le passeur de mémoire

Au centre culturel St Ayoul devant 140 personnes , dont plus de 70 jeunes ...

Présentation de l'orateur par :

le président 2022-23 : Didier Maréchal
l'initiateur : Michel-Patrick Lagoutte

Le choix de prendre le maquis dès  le 18 juin 1940 , à l’âge de 17 ans : explications du pourquoi.
Ses caches, ses ami(e)s d’un jour et parfois de toujours.

Emprisonné (Tulles) , jugé « terroriste » et condamné à 5 ans de travaux forcés à la centrale d’Eysses …
Tentative d’évasion, répressions , éxécutions arbritaires

Puis départ en mai 1944, pour le célèbre camp de Dachau.
Et malgré une solidarité active , plus de 400 de ses compagnons ne reviendront pas.

Remerciements du public et de l’orateur !

« Tant que mes jambes me porteront, je témoignerai. »

C’est ainsi que Jean Lafaurie, résistant sous l’Occupation, détenu puis déporté, a terminé son discours lors de la commémoration du dernier convoi de la Déportation qui s’est arrêté en Seine-et-Marne. (Article du Parisien du 17 aout 2022 par Joffray Valseur).

Pour les services exceptionnels qu’il a rendus à la France et à la communauté et qu’il continu à rendre plus particulièrement à l’égard de notre jeunesse…

…et près avoir été insigné Membre d’Honneur le 12 juillet 2022 le Lions Club de Provins – Nangis – Bray/Seine à décidé d’accorder à Jean Lafaurie la plus haute distinction de notre association :
être un « Compagnon de Melvin Jones »,  notre fondateur.

En présence de notre vice-gouverneur Serge Oréal

explications à l’appui !

Jean Lafaurie en conférence

Un engagement pour la France dès l'âge de 17 ans ...

mardi 22 novembre

au centre culturel à 18h00

son parcours exceptionnel :

Né le 30novembre 1923, Jean  Lafaurie se retrouve résistant dès l’âge de 17 ans

Arrêté et condamné à 5 ans de travaux forcés par la section spéciale de Limoges, il ira rejoindre 1200 autres compagnons à la Centrale d’EYSSES (47).

Organisés en bataillon ils tenteront une évasion collective pour participer au combat libérateur, tentative durement réprimée par le sinistre Joseph DARNAND chef de la milice et secrétaire d’état au maintien de l’ordre.

12 compagnons seront fusillés le 23 février 1944, les autres seront livrés le 31 mai 1944 à la division DAS REICH qui s’est illustrée à TULLE et AURADOUR sur GLÄNE, pour être déportés au sinistre camp de DACHAU d’où plus 400 compagnons ne reviendront pas malgré une solidarité active.

Il ne retrouvera son village que le 18 juin 1945

jean lafaurie

Visite de courtoisie avec de Lions club de Lavaux (Suisse)

les 8 & 9 octobre

réunion de travail

Réflexions pour et ébauche de projet à visée d’échanges de jeunes en apprentissage …
échange de fanions et documents sur l’Histoire de Provins

Intronisation au sein de notre club

Jean Lafaurie a été accueilli et insignié par son parrain Michel Patrick Lagoutte le mardi 12 juillet

Présentation et explication du parcours exceptionnel de la jeunesse de Jean sous l’occupation durant le conflit 39-45 :
– résistant à 16 ans
– dénonciation
– emprisonnement 
– déportation à Dachau.

insignation
intronisation
accueil au sein de la famille Lion
Jean Lafaurie

Sa conférence du 12 avril :

Acte 1, Jean LAFAURIE le résistant (53 mn)
https://youtu.be/5g3gxX1puX8

ACTE 2, Jean LAFAURIE le prisonnier et le déporté (1h et 3mn)
https://youtu.be/0BnGyWNYnw4